Accueil > Archives > Nouvelles du libre > Nouvelles - 2006 et avant > Google propose une alternative à Source Forge

Google propose une alternative à Source Forge

dimanche 16 novembre 2008, par LPI Francophonie 3 Enregistrer au format PDF

Google vient d’ouvrir les portes de son service d’hébergement de projets open source baptisé prosaïquement « Project Hosting ». Accessible à l’adresse http://code.google.com/hosting moyennant un compte Gmail, le service offre 100 Mo d’espace de stockage avec outils de suivi d’incidents et de gestion de liste de diffusion par courriel. Totalement gratuit, le nouveau service de Google n’est pas financé par la publicité et interdit même à ses utilisateurs d’intégrer des messages publicitaires à leurs pages, du moins pour le moment. Les projets hébergés peuvent être distribués sous l’une des sept principales licences du monde du logiciel libre - GPL, Lesser GPL, Mozilla, BSD, MIT, Apache et Artistic -, mais sous une seule à la fois.

Les données des projets seront stockés dans Big Table, le moteur de gestion de bases de données de Google et pourront faire l’objet d’une recherche plein texte. L’hébergeur fera appel à ses algorithmes de recherche pour classer les projets par nombre de participants et par activité. Ces mêmes algorithmes seront sollicités pour éliminer les faux projets.

Le service Project Hosting de Google peut apparaître comme concurrent du célèbre hébergeur de projets open source SourceForge. Mais Greg Stein, directeur technique chez Google, affirme qu’il n’en est rien, soulignant même une complicité entre les deux hébergeurs visant à créer une base de données unique des noms de projets open source. Cette base devra permettre d’éviter les doublons et la confusion. De son côté, Jay Seirmaco, directeur général de SourceForge, assure que « ce qui est bon pour la communité de l’open source l’est aussi pour SourceForge. »

Et précisément, la communauté de l’open source ne semble pas s’être encore forgé un avis précis sur l’initiative du géant de la recherche en ligne. Certains l’accueillent froidement, relevant les limites du service de Google, en termes de licences utilisables et de support d’outils. D’autres, plus positifs, espèrent que Project Hosting fournira une alternative crédible à SourceForge, pointant notamment les problèmes de performances de ce dernier.
Face aux critiques, Google assure qu’il s’attachera à faire évoluer son service rapidement en réponse aux besoins exprimés par les développeurs. Chez SourceForge, on indique qu’une importante mise à jour du service se prépare qui devrait résoudre les problèmes rencontrés par les développeurs.

Source : http://www.lemondeinformatique.fr