logo LPI
logo AUF
English   Português   Espagnol   Flux RSS
Page d'accueil » Certification » Foire(s) Aux Questions » Foire Aux Questions sur les examens

Foire Aux Questions sur les examens

Cette Foire Aux Questions est consacrée aux examens de la certification

2.1 Combien coûte un examen ?

La LPI a toujours eu l’intention de fournir les examens à des prix les plus bas possibles. Dans la plupart des endroits, la certification coûte 155 $ US, exception faite de l’examen LPI-301 qui est facturé 255 $ US.

2.2 Pourquoi dois je payer en dollars lorsque je passe le test ailleurs qu’aux Etats-Unis

Nos examens sont proposés par les centres d’examens "VUE" et "Prometric". Ces centres facturent en dollars n’importe où dans le monde.

2.3 Combien de tests sont nécessaires pour être certifié ?

La réponse est dépendante du nombre de niveaux de la certification LPI que vous désirez obtenir. Actuellement, deux examens sont nécessaires pour le niveau 1 (LPI1-C) et 2 examens sont également nécessaires pour le niveau 2 (LPI2-C). Le niveau 3 ne nécessite qu’un seul examen (LPI-301), cependant il existe un examen de spécialisation "Environnement mixte" (LPI-302). Un autre examen de spécialisation "Sécurité" (LPI-302) sera disponible en février 2009.

2.4 Où est-il possible de passer les examens ?

Les examens sont disponibles dans les centres "Pearson VUE" et Prometric. Vous pouvez consulter leurs sites respectifs pour localiser un centre près de chez vous. "Pearson VUE" a 3700 centres répartis sur 145 pays et "Prometric" dispose de 3500 centres répartis dans 120 pays, cela devrait vous permettre de trouver assez facilement un centre.

2.5 Comment offrir la certification à mes étudiants ou mes clients ?

Pour cela, vous devrez vous faire homologuer comme centre "VUE" ou "Prometric" ou travailler avec l’un de ces centres localisés près de chez vous. Sous certaines condition, les centres peuvent vous offrir ce service. Cependant, si un "proctor" se trouve près de chez vous, il peut organiser des sessions d’examens basés sur des "copie d’examens papiers". Contactez le bureau des opération du LPi pour en savoir plus.

2.7 Pourquoi les examens ne sont-ils pas disponibles par le web ?

Malheureusement, pour les examens basés sur le web lorsqu’un "proctor" n’est pas disponible, il est difficile de contrôler que quelqu’un ne passe pas la certification à votre place - ou encore, soit avec vous lorsque vous passez l’examen. Actuellement, il n’existe pas de réel moyen de proposer un examen en ligne sans qu’un "proctor" soit présent.

2.8 Est ce que les examens du LPI sont disponibles uniquement en utilisant un ordinateur ?

Afin de rendre nos examens disponibles au plus grand nombre, le LPI utilise des tests sous leur forme électronique dans les centres "Pearson VUE" et "Prometric". Occasionnellement, il est possible de passer l’examen sous forme papier lorsque des sessions spéciales sont organisées (voir le point 2.5 ci-dessus). Le LPI n’exclue pas la possibilité que les sessions futures d’examens n’utilisent pas d’autres méthodes, mais cela devra être évalué à une date ultérieure.

2.11 Que dire des difficultés rencontrés lors des examens par des personnes dont l’anglais n’est pas la langue maternelle ?

Le LPI reconnaît qu’il s’agit là d’un souci. Quelque temps auparavant, des traductions en japonais et en allemand des examanes ont été réalisées. Il existe dorénavant des versions chinoise, françaises, portugaises et espagnoles de certains de nos examens. Comme cela est facile à imaginer, des coûts importants sont associés à ce processus de traduction et de publication d’examens sous ces formes additionnelles. Cependant, si vous pensez qu’il existe un besoin de traduction pour une communauté assez nombreuse, faites le savoir au LPI et la demande sera prise en considération.

2.13 Pourquoi est ce que le nombre d’articles (questions) varie suivant les examens ?

Lors de notre phase pilote de test, le temps accordé pour les examens en anglais gérés par les centres "Prometric" et "VUE" a été étendu à 120 minutes. Le but est de laisser du temps supplémentaire pour pouvoir répondre aux nouvelles questions "semées" dans les examens. Bien que les réponses à ces questions nouvelles ne soit pas utilisées pour évaluer le score final, elles sont utilisées pour juger de la qualité et de la validité de ces questions avant qu’elles ne soient intégrées dans le lot de questions officielles et ainsi faire partie des questions dont le résultat sera pris en compte dans le score final. Pour que les évaluations de ces nouvelles questions soient utiles et valables, le LPI ne peut indiquer quels articles sont nouveaux sur chaque examen. De plus, les formulaire d’examens du LPI sont changés plus fréquemment.

En effectuant des rotations fréquentes des formulaires d’examen et en augmentant par ce moyen le lot de questions disponibles, le LPI améliore la sécurité de ses examens. Cela réduit les possibilités de tricherie ainsi que les phénomènes de "copie de cerveau", c’est-à-dire la recopie de question de mémoire. Tous ces éléments aident à protéger la valeur de la certification LPI pour les personnes l’ayant passée.

2.14 On trouve beaucoup de questions qui traitent d’obscures options de commandes ? Je suis un professionnels et j’utilise toujours la commande "man" !

Le but du LPI est de distinguer les personnes compétentes et expérimentées dans autres. Les personnes ayant de l’expérience tendent à connaître plus d’options que les autres. Par exemple, un professionnel expérimenté répond correctement à plus de 70% de ces questions comparés à des novices qui eux ne dépassent pas 30%. Afin d’assurer la validité de ces nouvelles questions durant la période de test, le LPI teste la qualité de ces questions nouvelles du test (dont le résultat n’est pas pris en compte dans le score final). Si personne ne répond correctement (ou inversement si tout le monde le fait), cela signifie que ces articles sont inutiles et ils sont éliminés. Toutes les questions prises en compte pour le score final, se trouvant sur les examens du LPI possèdent des caractéristiques qui permettent de dissocier les personnes qualifiées des autres.

2.15 Comment les résultats des examens sont-ils calculés ? A combien de questions dois je répondre correctement pour obtenir la certification ? Quel est le score maximal ? Mon score est il bon relativement ??

A l’origine, un test utilisant la méthode Angoff (voir http://www.afte.org/AssociationInfo/certification/Files/Appendix%20G.pdf pour une description générale de cette méthode) a été effectué pour chaque niveau. Pour le niveau 1 (LPIC-1), ce projet s’est terminé en 2003 et pour le niveau 2 (LPIC-2) en 2006. Pour ces projets de détermination de critères, un bon nombre d’utilisateurs de Linux expérimenté ont été contactés pour participer à l’étude. Un taux moyen, utilisant la méthode Angoff, a été calculé pour chaque article et ses taux ont été utilisés pour déterminer le score minimale à obtenir pour réussir l’examen pour chaque formulaire. La méthode Rasch IRT (Item Response Theory) a été utilisée durant la période de détermination des critères et afin de créer un critère de réussite. La méthode Rasch (voir http://en.wikipedia.org/wiki/Rasch_mod) crée une échelle appelée "logits" (log-odds unit) à partir des scores des examens. Cette échelle est particulièrement utile pour ce type de projet. En ce qui concerne les formulaires d’examen créés après cette période initiale, des ajustements basés sur les statistiques sont réalisés de manière à garantir que tous les examinés sont considérés avec les même critères quelque soit le formulaire d’examen employé.

Plutôt que de distribuer des mesures de type "logits" et pour disposer d’une interprétation plus utile des scores, le LPI fournit des échelles de scores. Pour les certifications LPIC-1 et LPIC-2, ces échelles sont construites de manière à ce que le minimum pour obtenir l’examen soit fixé à 500. L’écart type est de 100 et les scores se répartissent généralement de 200 à 800. Voici un tableau de 2005 qui décrit quelques tests en fonction du nombre d’articles (questions). Il faut garder à l’esprit qu’il s’agit du nombre de questions dont le résultat est réellement pris en compte. Les examens comportent d’autres questions, dont le résultat n’est pas pris en compte, participent à la phase de validation de nouveaux articles.

FormulaireNombre d’articles totalNombre d’articles nécessairesScore nécessaire
1017042500
1027345500
2016539500
2026542500

2.16 A quel point vos tests sont ils bons ??

Le LPI pense que ses examens sont vraiment bons compte-tenu du fait que l’on utilise des méthodes psychométriques pour le développement des examens et le processus d’évaluation. De plus, le LPI est assisté dans ses projets par une communauté d’experts spécialisés pour tout ce qui concerne la partie des contenus.

En termes de statistiques effectuées sur les données des examens LPIC-1 et LPIC-2 fin 2005, le taux de fiabilité d’ensemble de nos examens se situe entre 0,88 et 0,92 ce qui signifie que nos examens mesurent systématiquement bien les capacités des professionnels de Linux testés. Les coefficients de fiabilité varient de 0 à 1 et une valeur supérieure à 0,8 est demandée pour des examens d’un tel enjeu.

Le LPI effectue d’autres statistiques concernant les articles comme le calcul du point-biserial et de Rasch. Ces statistiques permettent de déceler des irrégularités dans les schémas de réponses comme celui-ci : ceux qui échouent produisent plus de réponses correctes pour un article donné que ceux qui réussissent. Ces statistiques sont utilisées pour guider les experts d’un domaine dans le processus de révision des articles ou pour choisir des articles pour un nouveau formulaire. D’après les analyses, les formulaires ont généralement moins de 5% des articles qui présentent des statistiques inusuelles, indiquant que les examens et l’échelle de mesure sont conformes à ce qui était attendu.

Du fait de ces statistiques et des excellentes propriétés d’un point de vue psychométrique de ses tests, le LPI pense que ses test sont difficiles mais justes.

2.17 Est ce que les tests pratiques (comme ceux utilisés par Red-Hat) ne sont pas meilleurs que les questions à choix multiple du LPI ?

La réponse en deux mots est : Non ! Pour une réponse plus détaillée, consultez ce document https://www.lpi.org/eng/content/download/242/1563/file/linuxuser_uk_article_ross_brunson.pdf

2.18 Combien de temps est il nécessaire au LPI pour me faire parvenir ma certification une fois que je l’ai réussie ?

Une fois que vous avez reçu la notification de réussite à l’examen, le temps total avant de recevoir est compris en 2 et 5 semaines. Cela prend approximativement entre 1 et 2 semaines pour effectuer le traitement et jusqu’à 3 semaines pour l’envoi international. Il est important que vous préveniez le LPI si vous changez d’adresse durant cette période.

2.19 Quand la certification expire t-elle ??

La politique de re-certification du LPI est décrite dans ce document


Les articles de la rubrique


En bref...