logo LPI
logo AUF
English   Português   Espagnol   Flux RSS
Page d'accueil » Certification » Foire(s) Aux Questions » Foire Aux Questions Générale

Foire Aux Questions Générale

Cette foire aux questions générale est consacrée au LPI et au programme de la certification.

1.1 Quel est le but du LPI (Linux Professional Institute

La déclaration des missions du LPI ainsi que sa vision se trouve également sur cette page.

Déclaration des missions du LPI

Le LPI veut effectuer la promotion et certifier des savoir-faire essentiels autour de Linux et les technologies liées aux logiciels libres par des examens indépendant d’un distributeur de la meilleure qualité et aussi complet que possible.

La vision du LPI

Le LPI cherche à être reconnu comme le leader mondial dans le domaine des certifications pour les professionnels Linux tout en faisant progresser le mouvement autour de Linux et des logiciels libres par des partenariats stratégiques, des opérations de sponsoring, des programmes innovants ainsi que le développement d’activités dans la communauté.

1.2 Pourquoi une certification est elle nécessaire dans le monde Linux

- Créer une reconnaissance dans le monde de l’industrie
- Donner une démarche d’apprentissage aux étudiants
- Procurer un cadre pédagogique aux centres de formation
- Augmenter le marketing autour de Linux
- Contrer l’argument classique "il n’y a a pas de support pour Linux"
- Transformer les étudiants en avocats défendant la cause des logiciels libres
- Procurer de nouvelles opportunités aux personnes compétentes dans le monde Linux
- Amener de nouveaux utilisateurs à Linux
- Aider le processus de recrutement dans le domaine de Linux

Le moyen le plus simple pour amener les entreprises, les services gouvernementaux et les institutions à adopter et à promouvoir Linux est de s’assurer qu’il existe un dispositif de support reconnu. Cela suppose l’existence d’une habilitation professionnelle pour le support ainsi que l’établissement de norme industrielle des savoir-faire et des compétences. Une certification reconnue largement assure que les professionnels on tles moyens de faire valoir leurs compétences auprès d’employeurs potentiels tout en assurant les clients qu’ils sont à même de recevoir un support de la part de personnes hautement compétentes et de professionnels reconnus.

1.3 Quels sont les bénéfices à attendre d’une certification Linux

- Pouvoir établir vos compétences dans le domaine Linux pour des fonctions bien définies
- Prouver vos compétences à un potentiel employeur ou à une entreprise
- La certification vous guide dans l’établissement d’un plan de carrière
- La certification est développée de l’intérieur par la communauté Linux, donc par vos pairs, et vous donne ainsi l’opportunité de participer à l’élaboration des standards de certification et des examens

1.4 Comment puis je aider ?

Il existe de nombreux moyens d’aider aux activités du LPI, en voici une liste non exhaustive :
- Participer aux développements des examens - Si vous êtes un auteur, un expert dans votre domaine, un éditeur, un programmeur ou d’une autre manière un spécialiste Linux, vous pouvez aider le LPI, contactez Matthew Rice, le responsable du développement des produits
- Assister le LPI sur ses stands. Le LPI participe à de nombreux événements (conférence ou salons professionnels) et a besoin de volontaires. Contacter ce service si vous êtes intéressés.
- Aider à trouver des soutiens financiers, les travaux en cours et le développement de nouveaux produits nécessitent des moyens financiers importants et le LPI est toujours en recherche de nouveaux sponsors.
- Ecrire, parler ou aider à la communication. Le LPI a besoin de personnes qui écrivent au sujet du LPI et qui le présente lors de conférences. Si vous êtes intéressés contactez Scott Lamberton, le responsable de la communication
- S’inscrire et participer aux listes de diffusion associées au LPI. Pour plus d’informations, voir cette page consacrée aux listes de diffusion

Il existe beaucoup d’autres manières de participer. Il suffit de consulter les nouvelles sur la page d’accueil du LPI et de s’inscrire sur les listes de diffusion.

1.5 J’ai travaille avec nombre de certifiés et je n’ai pas été impressionnés par leurs compétences, que répondez vous à ce genre de critiques

Tout d’abord, le LPI ne pense pas que la certification recouvre tous les aspects de Linux (ou d’autres systèmes d’exploitation) Le LPI pense qu’il n’y pas de substitution possible à l’expérience. Cela dit, il faut bien commencer par quelque chose et c’est là que se situe l’une des plus mauvaise perception des programmes de certification. Il existe une différence importante entre une personne qui n’a pas la certification mais qui a 5 ans d’expérience et une personne qui a la certification et seulement 6 mois d’expérience. La différence peut être très importante en fonction des capacités individuelles des personnes. Cependant, cela ne met pas en avant les insuffisances de la certification mais plutôt le processus de recrutement où l’on attend d’une personne qui débute les mêmes performances que leurs collègues plus expérimentés. Le LPI croit que le talent, le savoir-faire et son éthique de travail déterminent le succès d’une personne dans le domaine des technologies de l’information. Néanmoins, les certifications LPI permettent de donner un moyen à un employeur potentiel de mesurer les aptitudes et compétences techniques d’un candidat donné, le reste dépend totalement du candidat.

1.6 Comment le programme LPI se conformera aux pratiques de recrutement existantes et aux réglementation locales (par exemple le U.S. Equal Employment Opportunity laws)

Le LPI a pour but de procurer aux employeurs une certification normalisée qui permet d’évaluer les compétences Linux d’employés potentiels. Pour ce faire, le LPI a contacté et réuni un groupe de personnes parmi les meilleures issues de la communauté Linux pour l’aider à créer ce programme de certification. La diversité des personnes rassemblées permet de penser que le programme de certification est exempt de préjugés raciaux, de genre ou culturels. En réalité, comme la plupart des travaux sont conduits de manière virtuelle par Internet, ceux qui participent au projet ont eu du mal à connaître beaucoup plus des autres participants que le genre ou les différences de langage. Peut être même ne peuvent-ils différencier ni l’un ni l’autre. Enfin le programme LPi a été validé en utilisant des méthodes psychométriques standard qui sont rendues nécessaires par la réglementation aux Etats-Unis et dans d’autres pays si c’est applicable. Le programme LPI a été également approuvé par un organisme spécialisé.

Comment le LPI se situe t-il par rapport aux autres programmes de certification ?

Comme il n’existe pas d’organisme centralisé supervisant le système d’exploitation Linux, tout le monde peut mettre en place un programme de certification et beaucoup l’on fait. Comme cela a été mentionné précédemment, la compagnie RedHat a développé sa propre certification exclusivement autour de sa propre distribution. De même Novell a sa propre certification basée sur la distribution Suse Linux.

La différence la plus importante entre le programme du LPI et les autres est que celui du LPI est complètement indépendant de la distribution ainsi que du revendeur. Le LPI travaille avec un nombre important de partenaires qui constituent véritablement une sorte de "Who’s who" du domaine des technologies de l’information. Les tests ont été spécialement conçu pour être indépendant de la distribution employée. Enfin, le LPI est une entreprise à but non lucratif qui a été élaborée en dehors du monde Linux en se concentrant uniquement sur la conception de standard de certification. Il existe également d’autres différences : l’approche, le support apporté, la recherche effectuée - si vous désirez plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter. En réalité, nous somme heureux de l’existence d’autres programmes qui permettent au bout du compte d’augmenter le nombre de personnes utilisant Linux. Cela induit mécaniquement un accroissement dans l’adoption de Linux par les entreprises.


Les articles de la rubrique


En bref...