logo LPI
logo AUF
English   Português   Espagnol   Flux RSS
Page d'accueil » Certification » Processus de développement des examens » Conception des articles (questions)

Conception des articles (questions)

Lorsque les objectifs sont déterminés, l’étape suivant est de déterminer les questions qui apparaîtront dans les examens. (A noter que dans le monde du développement des examens, une question se nomme un article)

A l’inverse des autres phases de développement, cette étape de conception des articles est conduite en parallèle. C’est-à-dire que les articles passent d’une étape à l’autre au fur et à mesure de leur arrivée.

La sécurité est une préoccupation majeure à cette étape de développement, il est indispensable que l’ensemble des questions restent confidentielles. Pour cela toutes les personnes qui participent à cette phase ont accepté de ne pas divulguer le contenu des articles et on signé une close de non-divulgation. D’autres mesures de sécurité additionnelles sont prises.

Ecriture des articles

Une des méthodes utilisée pour l’écriture des articles est celle employée dans la plupart des examens de certifications. Elle consiste à mettre ensemble durant une semaine un groupe d’experts Linux (SME/subject-matter experts), leur donner une formation sur la manière d’écrire des articles et les faire travailler intensément pour qu’ils fournissent le lot d’articles nécessaires.

Considérant le coût de cette méthode, et désirant être le moins exclusif possible, ce n’est pas celle qui a pas été choisie pour le développement du niveau 1 du LPI. A la place, un appel à rédacteur d’article a été publié via interne en août 1999. Toute personne intéressée et compétente a été encouragée à contribuer. Une interface Web nommée TPIS a permis de récupérer la plupart des articles. Les nouveaux articles, développés depuis pour permettre la rotation des questions d’examen, ont été produits par les experts à la maison, par des volontaires en ligne ou lors de sessions spéciales d’atelier d’écriture d’articles.

Durant cette phase initiale, les rédacteurs ont fourni des articles pour tous les objectifs. Le nombre d’articles retenus pour chaque objectifs a été déterminé en fonction de la pondération affectée à chacun.

Bien que cette méthode soit efficace, avec 70 contributeurs soumettant des articles contre rétribution, cela a fortement allongé cette étape du développement des examens.

Contrôle des articles

Au fur et à mesure que les articles sont envoyés, ils sont contrôlés par les responsables du développement des examens en s’appuyant sur 3 critères :
- Redondance : les articles qui sont trop proches d’articles déjà soumis ont été rejetés. Le but est que chaque article couvre des sujets un peu différents
- Ecriture : les articles écrits de manière confuse ou présentant d’autres problèmes d’écriture sont rejetés ou re-écrits. L’accent a été mis particulièrement sur le fait que des personnes dont l’anglais n’est pas la langue maternelle puissent les comprendre
- Pertinence : les responsables ne peuvent être des experts dans tous les domaines de Linux, mais ils ont été autorisés à rejeter des articles qui n’étaient manifestement pas techniquement exacts

A la suite de cette étape de contrôle les articles sont :
- rejetés
- acceptés tels quels
- accepté moyennant re-écriture

Révision des articles d’un point de vue technique

Les articles acceptés sont soumis à un panel d’experts pour effectuer une relecture technique . Une dizaine d’experts Linux ont été embauchés pour cela.

Les critères de base d’évaluation des articles sont les suivants :
- Exactitude : on assure que la réponse proposée est correcte
- Qualité des "fausses réponses" (pour les questions à choix multiples) : on s’assure que les fausses réponses sont incorrectes mais suffisamment plausibles
- Ecriture : on s’assure que le langage employé est correct
- Pertinence par rapport aux objectifs : on s’assure que l’article est suffisamment corrélé à l’objectif qu’il veut mesurer
- Difficulté estimée

Chaque article est contrôlé par au moins deux experts qui les classifient comme suit :
- Accepté
- Rejeté
- Autre, il est suggéré de le re-écrire sinon ils ne l’évaluent pas

Les responsables du développement des examens effectuent la synthèse des relectures. A cette étape un article est soit :
- Accepté par consensus : si les relecteurs estiment que l’article doit être accepté, il est généralement accepté
- Rejété par consensus : si les relecteurs estiment que l’article doit être rejeté, il est généralement rejeté
- Accepté sous réserve d’une relecture supplémentaire : si les relecteurs ne sont pas d’accord sur un article, il peut être accepté en se basant sur l’opinion d’un autre relecteur
- Rejeté sous réserve d’une relecture supplémentaire : si les relecteurs ne sont pas d’accord sur un article, il peut être rejeté par exemple en se basant sur l’opinion d’un autre relecteur
- Accepté après correction : dans certains cas, les relecteurs suggèrent une re-écriture et l’article peut être accepté après l’avoir corrigé


Les articles de la rubrique


En bref...